Une comparaison des recommandations d'analyse d'impact budgétaire (AIB) pharmaceutique entre le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) et les payeurs publics et privés

SpringerLink |

Le Canada est l'un des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui dépense le plus pour les soins de santé. Au Canada, l'assurance publique ne couvre que 43 % du coût des médicaments d'ordonnance, le reste étant payé par les payeurs privés (35 %) ou les patients (de leur propres moyens). Dans le secteur public, les programmes provinciaux/territoriaux et les programmes fédéraux de subvention directe des médicaments sont les principaux payeurs.

Fergal Mills, des services-conseils InnomarConsulting, contribue à un examen comparatif afin de fournir une liste de recommandations pour la révision des lignes directrices canadiennes en matière d'AIB, qui s'appliquent aux présentations de nouveaux médicaments aux régimes publics et privés au Canada.

 
Ce contenu est seulement disponible en anglais.